L'exposition 《Un maître et ses maîtres》 bientôt à Shanghai

L'exposition « Un maître et ses maîtres : Xu Beihong et la peinture française académique » bientôt à Shanghai

Par : Norbert |  Mots clés : exposition,Un maître et ses maîtres,Xu Beihong,Shanghai,Jupéon
French.china.org.cn | Mis à jour le 13-11-2014
 
 

Cela fait presque un siècle que le peintre chinois Xu Beihong (connu en France sous le nom de Jupéon) est parti étudier en France, et l'année prochaine, ce grand artiste aurait eu 120 ans. Pour lui rendre hommage, une exposition intitulée « Un maître et ses maîtres : Xu Beihong et la peinture académique française » ouvrira ses portes le 16 novembre au Musée des arts de Chine de Shanghai (ancien pavillon chinois de l'Exposition universelle de Shanghai 2010). Pendant 5 mois, elle présentera au public le parcours et les expériences du jeune Xu Beihong en France, exposera l'évolution de l'éducation artistique et les grandes réalisations de l'art moderne chinois dans la première partie du 20e siècle, et racontera l'histoire exceptionnelle des échanges artistiques et culturels sino-français de cette période.

 

Les visiteurs pourront admirer une centaine de toiles de Xu Beihong et de ses 4 maîtres français et d'autres grands maîtres de l'art académique français. Parmi les œuvres de Xu exposées se trouveront Yugong Yishan (Yugong déplaça les montagnes), Tian Heng et ses 500 fidèles, Le Son de la flûte, Portrait de Sun Duoci, Portrait de Tagore, Esclave et lion, mais également de célèbres peintures de chevaux et d'aigles. En outre, plusieurs pièces rares seront exposées, notamment Portrait de Chen Sanyuan, Nuages rosés, Croquis de Mao Zedong et Croquis de Qin Qiong vendant un cheval. Il s'agit de la plus grande exposition dédiée à Xu Beihong de ces dernières années. Elle nous offre un panorama complet de l'œuvre de ce grand maître de la peinture.

 

Par ailleurs, les chefs-d'œuvre de 4 maîtres de Xu Beihong (François Flameng, Pascal Dagnan-Bouveret, Fernand Cormon et Albert Besnard) ainsi que plusieurs toiles de Théodore Rousseau, permettront de comprendre pourquoi Paris était considérée comme un centre mondial des arts aux 18e et 19e siècles. Les œuvres exposées proviennent de 8 établissements artistiques français, à savoir le Musée d'Orsay, le Petit Palais, le Musée des beaux-arts de Nantes, le Musée d'art et d'industrie de Roubaix, le Musée municipal de Melun, le Musée de Beauvais, le Musée de Cognac et la galerie de l'Ecole nationale supérieure des beaux-arts de Paris.

 

C'est la première fois qu'un si grand nombre d'œuvres de Xu Beihong et de grand maîtres de la peinture académique française seront exposées ensembles, dans un évènement qui offrira un excellent témoignage des échanges et de la longue amitié entre la Chine et la France.

 

 

返回上一页